Bienvenue sur The Fall of Olympus !
Le forum a ouvert ses portes le 24 février 2017.
Venez en grands nombre ! Nous attendons plus que toi !
Le forum est OFFICIELLEMENT réouvert!

 :: Bord de la Mer :: Paleó Fáliro :: Villa de Jasper Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
I'm taking you darling? ~ Melo & Jasp'
Invité
avatar
Invité
S'il y a bien une chose que j'adore chez les mortels c'est les voitures, pas n'importe quelle voiture non plus mais les belles voitures, celles dites de collection. Les coupes des voitures des années 70 étaient justes sublimes, aujourd'hui toutes les voitures se ressemblent alors qu'à cette époque-ci chaque modèle de voiture avait sa propre coupe et elle n'était pas semblable à une autre. Dire que je suis un amateur de voitures est euphémisme, je possède cinq de ces voitures de luxe. Toutes sont entretenues soigneusement et régulièrement utilisées, l'une d'elles est une Jaguar de modèle E-Type 2+2 de 1971 avec une carosserie de peinture dites Vert Anglais ainsi qu'un intérieur tout en cuir beige. L'ensemble se marie parfaitement bien avec les parties chromés de la voiture. Et c'est actuellement cette voiture que je conduis sur les routes d'Athènes, le soleil couchant se reflète magnifiquement sur le chromé. Une paire de lunettes vissée sur mon nez au volant de la Jaguar, je longe Gazi avant de m'engager dans Thissio.

Les pneus crissent sur le gravier du parking du théâtre et le moteur s'arrête dans un léger ronronnement. Je sors de la voiture en laissant les clés sur le contact et la porte conducteur ouverte puis m’appuie contre le parechoc avant. Avec mon portable je n'envoie qu'un simple: "je suis dehors" à Melody, la muse travaillait encore mais ne devrait pas tarder à finir. Et puis, n'étais-je pas une raison suffisante pour qu'elle s'arrête de travailler ?

Un groupe d'étudiantes passe non loin de moi, je leur adresse un sourire malicieux ainsi qu'un léger signe de tête tandis qu'elles se contentent de rire et sourire bêtement. Une dizaine de mètre de là, j'aperçois la chevelure de feu de Melody volant au vent derrière elle. La dévorant du regard, je l'attends toujours appuyer contre ma voiture.
Ven 30 Mar - 23:06
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Je vérifiais les derniers petits détails pour la grande première de demain soir. J'étais fière de mon travail, les comédiens semblaient ravis et même ce réalisateur détestable n'avait pas osé avancer une seule critique. Puis même si cela avait été le cas j'étais bien trop heureuse pour y faire attention. La journée touchait à sa fin et Jasper n'allait pas tarder à venir me chercher.
Mon portable vibra après quelques minutes, je n'avais pas vraiment besoin de le regarder pour savoir qui c'était. Je rangeai les derniers costumes qui traînaient avant de partir discrètement, bien que j'aurais pu claquer la porte, personne n'aurait remarqué. Mais j'aimais me faire discrète par moment, être douce et calme, c'était plutôt apaisant.

Une fois dehors je l'aperçu, s'appuyant sur sa voiture. Et comment ne pas remarquer sa voiture, certes tape à l'oeil mais d'une classe indescriptible ! Il souriait à de jeunes étudiantes qui passaient, j'aurais pu en être jalouse mais ça n'était pas le cas, parce que lorsqu'il me vit c'est moi qu'il dévora du regard et non elles. Je lui offris mon plus beau sourire avant de l'embrasser langoureusement lorsque je fus à sa hauteur.
Je pris quelque seconde pour le regarder, bêtement avec mon sourire avant de déposer un chaste baiser sur ses lèvres et partir m'asseoir dans sa Jaguar.
Il me tardait de voir la nouvelle demeure de Jasp', j'avais beau aimer l'ancienne, il ne faisait que des éloges de la nouvelle, plus grande, plus luxueuse et plus de chambre !
Mar 3 Avr - 23:02
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Les mains dans les poches, un sourire aux lèvres et mes lunettes de soleil toujours vissé sur le nez je regarde Melody qui avance dans ma direction. Elle était magnifique avec ce soleil couchant juste derrière elle, on aurait pût croire qu'elle avait revêtu sa forme divine durant l'espace d'un instant. Mes yeux se baladent le long des jambes longilignes de la jolie rousse tandis qu'elle arrive à ma hauteur. Melpomène m'offre un magnifique sourire avant de m'embrasser langoureusement, je glisse mes doigts dans sa chevelure enflammée en lui rendant son sourire.

Je sors une cigarette de la poche intérieur de ma veste puis regarde autour de moi si aucun mortel n'est à porté d'yeux. Ne voyant personne je glisse ma clope entre mes lèvres serrées puis l'enflamme d'un claquement de doigt. Je tire plusieurs fois dessus avant de prendre place derrière le volant de ma Jaguar, j'abaisse les vitres puis met le moteur en route. Le doux ronronnement de la mécanique des années 70 se fait entendre tandis que je fais marche arrière pour sortir du parking.

- Alors ? Tout est fin prêt pour demain soir ?

Je jette un coup d'oeil à la muse en m'engageant sur le grand boulevard qui sert de frontière entre Thissio et Gazi. A cette heure-ci, la plupart des bureaux sont déjà fermé et les employés rentrer chez eux donc les routes sont quasiment toutes dégager. Je tourne le bouton de la radio pour mettre un léger fond musical.
Jeu 5 Avr - 21:52
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Assise confortablement, je jetai un regard vers Jasper qui venait de sortir une cigarette, la voyant allumé je le soupçonnai d’avoir utilisé son don pour y parvenir. Les miens n’était pas aussi voyant, mais aussi bien moins fun ! Parfois l’envie de pouvoir  contrôler les flammes, ou simplement déplacer un objet me faisait presque regretter les miens, puis je voyais les hommes, leur regards triste et vide, et soudainement je retrouvai toute confiance en mes pouvoirs.

La voiture avait démarré, elle parcourait les rues d’Athènes pour se rendre à Paléo Farilo sous un magnifique coucher de soleil. Les fenêtres baissées laissaient passer un doux air chaud et parfumé, qui avait le don de me faire sourire.
Le dieu à mes côté me demanda comment avançait l’organisation de la pièce de demain soir, je le regardai, contente qu’il s’y intéresse.

" Oui, presque, ça va être superbe ! Il manquera plus que les petits détails ! "

Il me regarda avant de s’engager sur le boulevard et d’allumer la radio.


" Et toi ta journée, pas trop longue à m’attendre ? "demandais-je d’un petit air mutin.

Le faible parfum du sel dans l’air semblait être plus présent, la mer se rapprochant peu à peu, je soupçonnais que nous n’allions pas tarder à arrivé à destination.
Dim 8 Avr - 14:38
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Le soleil couchant se répercute dans mes lunettes de soleil, tentant de m'aveugler. Melpomène semblait être contente que je m’intéresse à la pièce de théâtre qu'elle prépare depuis un long moment déjà. Après tout ce n'est pas parce que je suis le dieu des mensonges et de la traitrise ainsi qu'un excellent voleur que je n'ai pas le droit d'avoir le goût pour la comédie. Je pense même m'y rendre demain soir, cela ferait plaisir à la muse et en même temps cela me permettra de m'amuser un peu. Bien que ma vie soit un amusement sans fin.

Un sourire amusé se dessine sur mes lèvres lorsque Melody me demande comment s'est passé ma journée. J'étais passé voir l'un de mes receleurs pour lui vendre mon dernier fruit de dur labeur: une poignée de diamant bruts. Il me les avait reprit à un excellent prix, une bonne affaire somme toute.

- Je ne me lasserai jamais de t'attendre.


Je ris légèrement en m'engageant sur une petite route adjacente à la route principale. Au bout de la route, un immense portail en fer forgé s'ouvre devant nous. Roulant au pas je le franchit, au fur et à mesure ma demeure se dévoile sous les yeux de Melody. Je gare la Jaguar devant le garage puis coupe le moteur avant d'inviter la rousse à sortir.

- Bienvenue dans ma nouvelle maison !
Sam 14 Avr - 13:58
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: